U15 R2 : En patron face au dauphin


Deuxième du classement avant cette journée, l’Olympique St Genis Laval n’a rien pu faire face aux leaders Roannais qui s’imposent 4-2 avec la manière.

L’entraineur Vincent Decaluwe connaissait les points forts et les points faibles de la meilleure attaque du championnat, et a su indiquer à son groupe la marche à suivre pour bien manœuvrer. Un match au score prolifique qui ne reflète pas la réalité d’une rencontre plutôt fermée et engagée entre deux des meilleurs groupes de la poule. Ce sont les Roannais qui vont s’illustrer les premiers avec l’ouverture du score juste avant la pause de Joris Couavoux (39′, 0-1). Ils pensaient rentrer aux vestiaires avec l’avantage, mais St Genis Laval va remettre les compteurs à zéro dans les arrêts de jeu de cette première période (42′, 1-1).
Au retour des vestiaires, le groupe va pousser pour reprendre l’avantage, et c’est coup sur coup que les jeunes vont inscrire deux buts, le premier par Noé Aubard (45′, 1-2), le deuxième par Bastien Ammann (49′, 1-3). Loin d’être abattus, les locaux vont pousser et réduire l’écart à l’entrée des deux dernières minutes de jeu (70′, 2-3). En fin de rencontre, Jules Sanerot clôt les débats en ajoutant un quatrième but au compteur des Roannais (77′, 2-4).
Vincent Decaluwe : « Le groupe U15 R2 est allé s’imposer en patron sur la pelouse synthétique de son dauphin Saint Genis Laval au terme d’un match d’une grande intensité.
Malgré le score fleuve, ce fut un match assez fermé avec trois occasions de notre côté contre une pour eux. Les deux autres buts ont été marqués sur les coups de pied arrêtés. Les deux équipes ont donc été d’une rare efficacité !
Nous avons cherché à éteindre la meilleure attaque de la poule en prenant le problème le plus haut possible sur le terrain afin d’éviter la relation avec les trois joueurs offensifs adverses. Nous avons donc récupéré assez haut et enchaîné en évitant leurs trois axiaux pour procéder davantage sur les côtés et par des renversements de jeu.
Un travail payant puisque trois de nos quatre buts viennent de situations comme celle-ci, et le quatrième sur un coup de pied arrêté consécutif à une action sur le côté. C’est une vraie performance de l’ensemble du groupe, comprenant les joueurs blessés venu apporter leur soutien, le groupe de parents supporters nombreux et très présents, et des remplaçants qui ont apporté un plus dans un match décisif. Place maintenant à la remise en question pour faire aussi bien voir mieux lors de notre prochain match, qui comptera tout autant que celui passé avec la réception de Villefranche samedi à 15h. »
U15 Régional 2 – Journée 8
Olympique St Genis Laval 2-4 Roannais Foot 42
Mi-temps : 1-1
Buts : Couavoux 39′, Aubard 45′, Ammann 49′ et Sanerot 77′
RF42 : Morgue, Lechere, Combris (puis Piney 61′), Ammann, Charrondiere, Joao (puis Lacours 60′), Mayela, Matalatala (puis Combris 70′), Halili (puis Aubard 40′), Sanerot et Couavoux