Serge Thavel : « Le football féminin est devenu incontournable »


Pour le retour des interviews du mercredi, le RF42 a le plaisir de mettre en avant un nouvel arrivant dans notre organisation, Serge Thavel. Joueur et dirigeant ligérien depuis de nombreuses années, il rejoint le club afin de diriger et piloter la section féminine et son développement. Passionné de sport, il sera au cœur d’un projet important pour le club. Rencontre.

Jérôme Jacquet, Sylvain Grisiglione, Serge Thavel, Franck Patissier et Alexis Vernay le jour de la présentation de Serge au groupe

Bonjour Serge, qui êtes-vous?

Je suis marié, je suis le père de deux fils et je suis depuis peu le grand père d’une adorable petite fille qui me fait “craquer”. Je suis un jeune retraité qui a fait sa carrière dans le Management à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Saint Etienne (puis de la Loire). J’occupais un poste de Responsable Coordonnateur des Risques Professionnels, ce que l’on appelait avant les Accidents du Travail.

Quelles sont vos passions en dehors du football ?

Je suis avant tout passionné du sport en général, et en particulier de l’athlétisme. Cette discipline est pour moi l’essence même de tout ce que j’aime dans le sport: la motivation, l’ambition, le dépassement de soi… Je suis également passionné de préparation athlétique, et si j’avais à refaire mon parcours sportif, c’est certainement cette voie que je choisirai.

Quel est votre parcours dans le football ?

En tant que joueur, j’ai évolué de nombreuses années en Ligue à l’US Feurs, jusqu’à l’obtention de mon Brevet d’Etat d’Entraineur de Football. J’ai notamment entrainé pendant trois ans l’équipe 1ère de l’US Feurs, avec une montée en Honneur Régional et une finale de Coupe de la Loire. J’ai aussi coaché les U15 Honneur Ligue de l’ASF Andrézieux avec qui nous avons remporté la Coupe de la Loire. Enfin, j’étais Directeur Technique des Jeunes à l’US Feurs pendant 3 ans. Je suis titulaire du BEF (Brevet Entraineur Football) et je dois valider en fin d’année le CFPA (Certificat Formation Préparation Athlétique) dont j’ai suivi le cursus en Janvier dernier.

Aujourd’hui, je suis surtout intéressé par tout ce qui concerne le football des jeunes (masculin ou féminin) et toutes les problématiques sur la préformation et la formation, que ce soit l’aspect technique, physique ou mental. C’est pour cela que j’ai créé, il y deux ans, mes propres stages de football que je dirige actuellement avec un ami, Gilles Villeneuve. Nous avons pu mettre dans le contenu notre vision du travail en préformation.

Je suis de ceux qui pensent qu’il n’y a pas deux football

Vous êtes plutôt dans le milieu du football féminin, pourquoi vous êtes-vous tourné vers cette voie ?

Pourquoi m’intéresser au football féminin ? Je répondrais pourquoi pas….car aujourd’hui quoique l’on en pense, le football féminin est devenu incontournable. Je suis de ceux qui pensent qu’il n’y a pas deux football (celui des garçons et celui des filles), mais un seul football avec les mêmes problématiques, quelque soit le sexe. J’en veux pour preuve que dans le football mixte, jusqu’aux U11, très souvent les filles n’ont rien à envié aux garçons….

En plus, n’oublions pas que dans quelques mois s’annonce la Coupe du Monde Féminine en France qui va nous drainer un flux important de nouvelles joueuses vers les clubs qui auront su s’organiser pour les accueillir.

Comment s’est déroulé le rapprochement avec le RF42?

Le rapprochement avec RF42 c’est fait tout naturellement. Les dirigeants ont su que je cherchais éventuellement un nouveau challenge et Franck Patissier m’a contacté pour évoquer le projet féminin et me proposer de le piloter. Nos premiers échanges ont été tout de suite très chaleureux. Très honnêtement, le fait que ce soit le RF42 qui me le propose m’a intéressé d’emblée, car pour moi aujourd’hui, le RF42 est une référence, notamment en matière de formation et de préformation et fait partie des meilleurs clubs Ligériens si ce n’est le meilleur. Les résultats d’ensemble chez les jeunes sont là pour en attester. Ils ne sont pas arrivés là par hasard ils ont su se structurer, se donner les moyens de bien travaille, notamment par la qualité des éducateurs, et mise sur la formation pour alimenter leur équipe première.

Le discours de Franck Patissier a été clair. Si le club se lance dans le football féminin, ce n’est pas pour faire un coup ponctuel mais bien pour se donner les moyens de s’inscrire dans la durée.

Je vais bâtir et proposer d’ici la fin de l’année au Bureau Directeur un projet de développement sur trois ans

Vos objectifs dans la nouvelle mission qui vous est confiée?

Je vais bâtir et proposer d’ici la fin de l’année au Bureau Directeur un projet de développement sur trois ans, avec pour objectifs principaux, bien sûr de gravir les échelons, mais surtout d’arriver à constituer une équipe 100% féminine dans chaque catégorie.

Pour terminer, je souhaite préciser que ce projet est celui du RF42, et que je ne serai pas seul pour le mener, même si c’est moi qui le piloterai et qui en aura la responsabilité. Je serai accompagné par deux éducateurs terrains et plusieurs dirigeants avec qui nous travaillerons de concertation et en parfaite symbiose.

Le Roannais Foot 42 souhaite la bienvenue à Serge, et ne doute pas que cette collaboration portera ses fruits !