Retour sur la victoire des U15 Elite face au FC Annecy


Dimanche, le groupe de Vincent Decaluwe a retrouvé le gout de la victoire sur son terrain avec une belle victoire 2-0 face au FC Annecy. Un succès précieux dans le sprint final de la course au maintien, sur lequel revient l’entraineur Roannais.

« C’est une victoire qui fait énormément de bien, la première depuis le 17 Décembre dernier. Nous savions que nous avions cinq matchs difficiles pour reprendre, mais nous espérions prendre une victoire et un nul. Finalement nous n’avons pris qu’un nul à l’extérieur.
Il était donc important d’aborder cette série de six matchs plus abordables de façon positive et c’est réussi.
Sur l’ensemble du match, le score me paraît mérité et aurait même pu être plus important si nous n’avions pas manqué de réalisme. Malgré notre supériorité sur le match, le scénario aurait pu être tout autre si Walid n’avait pas sorti un penalty à 25 minutes de la fin du match.
C’est une belle performance collective qui nous avons réalisé, avec beaucoup de détermination. Annecy possède sans conteste de meilleurs individualités et sera normalement devant nous au classement final. Mais sur un match, nous avons réussi à élever notre niveau de jeu de façon à être supérieur. C’est d’ailleurs une vraie satisfaction car, lors du match aller, nous avions été vraiment en difficulté dans le jeu face à cette équipe. Il maintenant enchaîner dimanche à Rhône Crussol, c’est impératif. Cette équipe est dernière et semble condamnée, mais aura certainement son mot à dire sur la fin de championnat. Grenoble ayant déjà joué cette journée de championnat en Février, un résultat positif nous permettrait de prendre de l’air par rapport à la zone rouge.
Pour cela, nous nous préparons cette semaine avec notamment une journée de cohésion Mercredi, comprenant plusieurs ateliers ayant pour but que les enfants soient acteurs du maintien de l’équipe ».

En ce moment même ce déroule cette journée de cohésion à laquelle une vingtaine de joueur prennent part. Dans la bonne humeur malgré le temps, les jeunes travaillent avec un seul objectif en tête : le maintien.