Seniors DHR : la montée s’éloigne…


Au terme d’une rencontre globalement équilibrée, l’envie et la détermination des joueurs de Marboz a fait la différence, défaite 3-1 pour le groupe senior.

L’importance de cette rencontre était bien présente dans les esprits avant ce duel qui opposait le leader Marboz à nos seniors, candidats distancés pour la montée.

L’entame de match est assez équilibré, et s’anime sans tarder. Les Roannais auraient pu obtenir un pénalty après quelques minutes sur une action litigieuse dans la surface, mais l’arbitre n’a pas bronché. Les vingt premières minutes verront les deux équipes avoir quelques occasions, et Marboz va se montrer très solide, avec un groupe très engagé et concerné. Ils vont être récompensé en ouvrant le score à la 24ème minute sur coup franc, avec une balle déviée de la tête au deuxième poteau. Ils vont ensuite rapidement avoir l’occasion de faire le break en obtenant un pénalty discutable. Maxence négocie moyennement une sortie, mais se rattrape en récupérant le ballon dans les pieds de l’attaquant de Marboz, qui s’écroule. Les rouges saisissent l’opportunité et doublent la mise à la 26ème minute.

Ensuite, Valentin Steinmetz va se retrouver au sol après un choc avec un adversaire. Il sort quelques instant du terrain avant de revenir en jeu. Quelques secondes plus tard, nouveau duel engagé lors duquel Valentin termine au sol, légèrement blessé à l’œil. Les esprits s’échauffent autour de l’arbitre, qui sort alors un carton rouge pour Florent Laplace, qui laisse ses coéquipiers à 10 à la 32ème. La mi-temps va s’achever ainsi, avec un score à l’avantage des visiteurs.

Au retour des vestiaires, nouveau fait de jeu avec l’expulsion du n°10 de Marboz après un deuxième carton jaune. A la 59ème, Marboz va définitivement faire le break en inscrivant un troisième but, grâce à une frappe déviée involontairement par Guerric Lanoix dans sa cage. Les joueurs de Pierre Grisiglione et Grégory Poyet vont alors réagir et prendre le contrôle du jeu durant les 30 dernières minutes. Ils vont multiplier les offensives, notamment sous l’impulsion de Josselin Gromat et Valentin Steinmetz. La réduction du score par Aimad Karzazi (65e) n’y changera rien, et les joueurs de Marboz infligent ainsi leur troisième défaite de la saison aux Roannais.

« Nous n’avons pas su être à la hauteur du rendez-vous, regrette Pierre Grisiglione. Nous encaissons trop de buts sur des erreurs individuelles, ce n’est pas possible lorsque l’on espère jouer à un niveau supérieur. Maintenant, nous devons jouer pour nous faire plaisir et peut-être que nous pourrons créer la surprise en fin de saison. Je suis toujours aussi motivé et déterminé pour aller chercher cette montée, j’espère que mes joueurs le seront aussi ».

Le leader du championnat n’a pas impressionné techniquement et physiquement, mais a fait preuve d’une envie exceptionnelle, qui leur permet de consolider leur place au classement et augmenter significativement leurs chances de monter. Même si mathématiquement, rien n’est encore joué, il faudra une réaction d’orgueil et des performances de qualité coté Roannais pour espérer revenir sur leurs adversaires, tout en espérant des résultats favorables. Espérons à présent que la beauté du sport fera son œuvre et nous offrira une fin de saison avec un peu d’intérêt…

Roannais Foot 42 1-3 ESB Marboz

Mi-temps : 0-2

Buts : Aimad Karzazi (65e) pour le RF42

RF42 : Lacombe – Laplace, Chadli, Chassagne, C.Boisset – Diabaté (puis M.Boisset 85e), Martin (C), Steinmetz – A.Karzazi, Lanoix et Gromat