Coupe de France : des Roannais exemplaires !


Dimanche, nos Roannais avaient rendez-vous avec le FC Aurillac Arpajon pour un historique 6ème tour de la reine des coupes nationale. Malgré une défaite aux tirs au but (1-1, 2-4 tab), les joueurs ont mouillé le maillot et livré magnifique prestation.

De gauche à droite, en haut : Ridha Chelbi (entraineur), Julien Cuisson, Cyril Galland, Paul Charollois, Julien Chassagne, Quentin Adamczyk, Hakim Oulkass, Thibaut Demare, Come Charrier et Amar Zeghad (dirigeant)
En bas : Kévin Royer, Noah Fouillet, Samy Chelbi, Quentin Vacus, Florian Travard, Tanguy Brunelin, Clément Boisset et Jimmy Boire

Enfin, un peu de football ! Ce week-end était l’occasion pour l’ensemble du Roannais Foot 42 de profiter d’une éclaircie dans cette saison bien terne avec une belle rencontre de Coupe de France. Les bénévoles et dirigeants du club ont préparé cette rencontre toute la semaine avec envie pour respecter un lourd protocole visant à protéger la santé de chacun.

À 13h30, le coup d’envoi est donné pour nos Roannais pleins d’ambitions et d’envie d’en découdre face à un adversaire affûté et solide. Loin du complexe d’infériorité, le groupe de Ridha Chelbi entre bien dans la rencontre et trouve son rythme pour joueur les yeux dans les yeux avec les pensionnaires de National 3.

Apres une première période équilibrée avec des occasions des deux côtés bien stoppées par des gardiens en forme, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score vierge.

Le capitaine Kévin Royer, grand artisan de la belle prestation du groupe.

Après la pause, Aurillac passe la seconde et fait craquer nos Roannais (53′, 0-1). Le mental allait alors être la clef, et nos Roannais en blanc ont sur le sollicité avec une belle réaction. Les 35 minutes suivantes seront riches en belles occasions de revenir au score, et malgré quelques frayeurs sur la cage de Côme Charrier, le groupe est présent et donne son maximum pour revenir. L’entrée en jeu de Julien Cuisson (58′) apporte après l’ouverture du score un nouveau souffle au groupe qui ne cesse d’aller de l’avant pour marquer. Les efforts consentis vont alors payer, au bout du suspense, avec une égalisation de Florian Travard en guise de récompense (93′, 1-1). On ne vous cache pas que ce genre d’émotions nous avait manqué.

Malheureusement, cette belle prestation ne suffira pas pour rallier le 7ème tour, et la séance des tirs au but sera fatale (2-4), la fraîcheur et la qualité de nos adversaires ayant sans doute fait la différence.

Au delà du résultat qui pourrait laisser quelques regrets, c’est au final un groupe soudé, solidaire et conquérant qui a livré 95 minutes d’un football de qualité. Ils ont mouillé le maillot, et pour cela, nous sommes très fiers, et c’est bien là l’essentiel.

La joie du groupe après l’égalisation en disait long sur la joie de voir les efforts récompensés.

Ridha Chelbi : “Je suis satisfait de la prestation de mes joueurs. Ce match était pour nous l’occasion de nous mesurer à une équipe de niveau supérieur, et il était important de se rassurer après une longue période d’inactivité. Une première mi-temps où nous avons bien maîtrisé notre sujet grâce à notre animation défensive. Nous étions conscients que la possession serait en faveur de l’adversaire, ce qui est normal contre une équipe qui joue en N3. À l’entame de la seconde période, Aurillac ouvre le score sur coup de pied arrêté à la suite d’un cafouillage mal négocié dans la surface. Ce but encaissé a galvanisé les joueurs. Plusieurs situations se sont présentées à nous sans pouvoir les concrétiser. Malgré ces échecs, les joueurs ont continué à pousser, n’ont pas lâché, et ont été récompensé par un but de Flo Travard.

Les tirs aux buts nous ont été défavorables, mais mes joueurs doivent être fiers de leur prestation. Ils sont allés au bout de leur effort et je les félicite, ils ont le mérite d’avoir joué le jeu du début à la fin avec le même état d’esprit.”

Tanguy Brunelin, milieu de terrain roannais auteur d’une très belle prestation : “Un 6ème tour de Coupe de France historique pour le club joué malheureusement dans des conditions bien particulières. Cependant, tout le groupe a su se mobiliser pour préparer au mieux ce match et avait une grande volonté de rallier le tour suivant. Grosse performance de toute l’équipe. Une première mi-temps plutôt équilibré où l’on concède peu de situations. On prend un but en début de deuxième période sur une erreur de marquage. L’équipe ne s’est pas démobilisée pour autant et on a su les mettre en difficulté durant les 25ème dernières minutes, notamment en les pressant assez haut. On est récompensé en égalisant en toute fin de match. Après la séance de tirs aux buts a désigné Aurillac comme vainqueur. Quelques regrets tout de même mais bravo à tout le monde pour cette belle performance et ce beau parcours !  Merci également au club pour l’organisation et la tenue de ce match.”

Nous souhaitons bonne chance au FC2A pour la suite de la compétition avec un magnifique duel face à Le Puy Foot 43, et remercions une nouvelle fois tous les acteurs du club ayant permis à cette rencontre de se dérouler dans d’excellentes conditions.

Coupe de France – Tour 6

Roannais Foot 42 1-1 (2-4 tab) FC Aurillac Arpajon

Mi-temps : 0-0

But : Florian Travard 93′

RF42 : Charrier, Charollois, C.Boisset, Adamczyk, Demare, Chassagne, Brunelin, Boire (puis Cuisson 58′), Royer, Oulkass et Travard

N’ont pas joué : Chelbi, Vacus, Fouillet et Galland