7ème art : les anciens sur Canal + !


Le 17 Mars dernier, un petit comité du groupe seniors loisirs, plus souvent appelés « les anciens » ont joué les figurants pour le tournage de la prochaine série Canal + « Les Sauvages » pour quelques scènes au Stade Geoffroy Guichard.

C’est l’histoire sympa de la semaine que l’on vous raconte aujourd’hui avec une belle aventure vécue par Charly Signoret et quelques camarades et amis de l’équipe loisirs. Nous vous racontons en sa compagnie cette journée dans la peau de figurants pour l’un des six épisodes de la prochaine série événement de Canal +, qui devrait être diffusé en Septembre 2019. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette série au casting doté de personnalités et au synopsis intéressant et intrigant, rendez-vous sur  mycanal.fr.

Charly nous raconte : « nous étions sept anciens accompagnés de deux amies pour participer au tournage de la série événement Canal +. Le lien s’est fait par le bief d’un ami de ma femme qui est responsable du casting de la série, ce qui nous a permis de participer à ce tournage. Nous sommes donc arrivés à 14h30 au Stade Geoffroy Guichard pour tourner cinq scènes différentes en tant que supporters de l’ASSE, même Johann s’est prêté au jeu ! »

L’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais a tout de même enfilé la tunique verte, même si la joie reste difficile à percevoir sur son visage…


« Ensuite, nous avons pris le repas à 17h30, en compagnie des autres figurants de la journée, nous étions au total une trentaine de personnes autour de la table. Notons tout de même que ce repas fut arrosé à l’eau et au coca-cola ! »

« Après le repas, le tournage a repris avec la deuxième scène du jour dans laquelle nous avons pu côtoyer l’actrice Marina Foïs. Celle-ci, après quelques mauvaises prises, a commencé à se détendre, grâce notamment à Vincent Mure, pour réussir la prise parfaite.

Nous avons même eu le temps durant cette après midi de fouler l’herbe du Chaudron, ce qui nous a permis de voir si elle était aussi fraîche que celle des terrains du Roannais ! Il faudra demander aux Cratos qui se croyaient comme dans leur jardin…»

« Nous avons ensuite continué le tournage. Certains devaient simuler la sortie du stade pendant que d’autres enchainaient les chants…Gérald a même été choisi par la réalisatrice, probablement grâce à son blouson en cuir et à la grosseur de ses biceps, pour faire un magnifique porte drapeau pendant plus d’une heure…»

« Nous avons terminé cette folle aventure vers les 1h30 du matin. C’est d’ailleurs la première fois que nous sommes réunis pendant 11 heures d’affilée sans boire une seule goutte d’alcool… Cette journée nous permet de financer l’intégralité de la logistique de notre futur voyage en Ardèche, pour lequel nous comptons cette année 63 participants ! »

Johann Charpenet : « Le but de ce tournage était de vivre une expérience entre potes et de récolter des fonds pour notre voyage de fin de saison. Nous avons pu voir l’envers du décor, avec d’abord la validation des tenues par la costumière (maillots, écharpes, etc…),  puis la répétition des scènes jusqu’à validation de la réalisatrice sous une très bonne ambiance. On a pu constater que pour sortir une scène de quelques minutes, cela prend des heures. Malgré cela, nous avons participé à une super expérience permettant de découvrir le monde du cinéma sous une autre facette et, cerise sur le gâteau pour certains, de découvrir des lieux du stade qui ne sont pas ouverts au public. »

Une belle après midi pour bande de copains, quelques gains permettant de financer un beau voyage en fin de saison, et surtout une belle occasion de montrer le bel état d’esprit de ce groupe Loisirs qui performe sur le terrain, à la buvette également, et qui prend chaque mercredi et chaque week-end du plaisir tous ensemble, dans la bonne humeur, sur le rectangle vert.

Merci à Charly Signoret pour ce récit !