U15 R2 : objectif atteint, et après ?


L’objectif était clair et annoncé pour le groupe de Vincent Decaluwe au début de cette saison 2018-2019, le maintien. Le groupe a largement rempli son objectif, puisqu’il règne en leader depuis la première journée. De quoi donner des envies de monter ? L’entraineur du groupe profite de cette courte trêve pour apporter des réponses.

Vincent Decaluwe : ” Par rapport au niveau Régional 2, que nous connaissions avant notre période en R1 (ex Elite), nous étions partis sur un objectif prudent mais vital pour le club de se maintenir.
La raison de cet objectif s’explique avec la mise en place d’une nouvelle réforme des championnats entrant en vigueur l’année prochaine, et le maintien des U15 nous permet automatiquement de monter au niveau régional également avec notre équipe U14 qui évoluera dans un championnat séparé avec uniquement des joueurs de leur catégorie d’âge.
Cet objectif atteint, cela permettra notamment de résoudre le problème d’aspect athlétique, inhérent à cet âge là et prenant le pas sur les qualités techniques et tactiques.

Concernant les U15, dire que nous allons maintenant chercher à monter est faux. En effet, toujours avec cette réforme des catégories en tête, l’ancien championnat Elite sera composé de 10 clubs au lieu de 12, avec les deux régions Rhône-Alpes et Auvergne regroupées, ce qui implique 10 clubs d’un standing supérieur, dont une bonne moitié de club professionnel (AS Saint Etienne, Olympique Lyonnais, Grenoble Foot 38, Bourg Péronnas, Clermont Foot), ainsi que des clubs amateurs d’un autre niveau que notre agglomération (FC Lyon, AS Montferrand, FC Annecy…)

Il faut savoir qu’en dehors de l’image, nos années en Elite ont été formatrices, mais aussi problématiques en terme de formation : le niveau fait que nos garçons sont essentiellement portés sur une défense en bloc bas
pendant une ou deux année. Nous ne travaillons pas les fondamentaux du jeu avec la maîtrise offensive, la progression et encore moins sur le déséquilibre et la finition car nous ne jouons qu’en attaques rapides.

De plus, nous nous apercevons qu’en U17 et U19, il existe un manque dans la formation individuelle et collective de nos joueurs au niveau offensif.
Nous ne marquons pas assez de buts sur une saison, et en jeune sur le niveau régional, ce sont les équipes qui scorent le plus qui montent.
C’est pour cela que nous allons respecter l’envie du groupe d’aller chercher un fanion, et si nous y parvenons, nous réfléchirons quant à la suite à donner, par rapport à nos générations futures (2005, 2006) dont les exigences du niveau supérieur sont bien trop élevées pour tous. “