Bilan de mi-saison : les U15 Elite à la lutte !2


Après 10 premières journées de championnat compliquées pour le groupe U15 Elite, l’heure est au bilan pour l’entraineur Vincent Decaluwe.

Premier acte en demi-teinte pour les jeunes Roannais. Sur leur pelouse du Stade CSADN, le parcours est très bon et les points qui devaient être prit ont été pris. En revanche, à l’extérieur, le groupe a plusieurs fois perdu des points, notamment lors de la lourde défaite à Valence (3-0). Face à St Priest (3-2) et Evian (1-1), les arrêts de jeux auront couté quatre points. Premier relégable à la trêve, le groupe devra rapidement engranger des victoires pour se sauver, et notamment lors d’une premier match de l’année face à St Genis Laval, lanterne rouge. L’entraineur du groupe livre son analyse et son ressenti sur ces premiers mois de compétition.

« Pour la première fois depuis notre arrivée en Elite il y a cinq ans, nous abordons cette trêve hivernale dans la zone de relégation. Rien d’alarmant à l’heure actuelle car nous avons un match en retard, que nous disputerons le dimanche 25 février face à Saint Genis Laval, actuellement dernier et qu’il n’a pas pris la moindre victoire. Une victoire à domicile nous permettrait de recoller un wagon de trois-quatre équipes avec lesquels nous disputeront le maintien.

Concernant le bilan de l’équipe, celui-ci est quasiment parfait à domicile avec deux victoires, un nul et deux défaites face à l’AS Saint-Étienne et l’Olympique Lyonnais. Nous sommes dans notre stade du CSADN Mably dans les clous pour le maintien, difficile à jouer et conquérants. Le problème se situe actuellement à l’extérieur, avec simplement deux résultats nuls pour quatre défaites, face a trois adversaires à notre portée.
Il ne manque pas grand chose, puisque sur six déplacements, trois nous échappent dans les dernières minutes : deux défaites et un nul.
Malgré tout, le bilan comptable est là, les performances collectives en deçà de nos attentes, et des joueurs parfois méconnaissables à l’extérieur.

À fin de combler cette trêve, de nombreux matchs amicaux sont prévus : Montferrand, Montbrison, Dommartin, Andrézieux, les U16 de Moulin et nos U16. Il faut ajouter à cela un match de coupe dimanche 14 janvier à Dervaux, et si nous nous qualifions, un huitièmes de finale à disputer également.

Nous pourrons compter pour cette deuxième partie de saison sur le retour de notre gardien Enzo, blessé sur l’intégralité de la première partie de saison, dont l’expérience au pôle de Vichy devrait nous apporter un plus. Également le retour de Robin Fenouillet, élément important du groupe l’an dernier qui n’avait pas reconduit sa licence.»