Lucas Da Cunha s’engage avec le Stade Rennais jusqu’en 2021


Ancien joueur du Roannais Foot 42, Lucas Da Cunha signe aujourd’hui son premier contrat professionnel avec le Stade Rennais à l’âge de 16 ans et 190 jours.

Ce Samedi 16 Décembre 2017 restera probablement une date gravée à jamais dans la mémoire du jeune Lucas Da Cunha et de sa famille. À l’occasion du match opposant le Stade Rennais au Paris St Germain, le club Breton vient d’officialiser la signature de Lucas sur un contrat professionnel jusqu’en 2021. Une belle récompense pour le joueur qui ne cesse de progresser et réussir depuis son entrée au centre de formation Rennais. Arrivé au RF42 pour la saison 2010/2011 en provenance du Matel FC, il a évolué sous nos couleurs jusqu’en Juin 2016 avec un maintien en U15 Elite sous les ordres de Vincent Decaluwe. Cette belle progression l’a amené à être repéré par le Stade Rennais, avec qui il s’est engagé en tant qu’aspirant professionnel pour trois ans. Aux vues de ses performances, il franchit donc un nouveau palier en décrochant un contrat professionnel après une saison et demi sous le maillot Rennais.

Il évolue depuis une saison et demi maintenant sous les couleurs du Stade Rennais, au cœur des effectifs U17 et U19 Nationaux. Cette saison, il totalise déjà 12 buts et 7 passes décisives en championnat. Il fait également parti du groupe N2, et a fait une apparition en R1.

Il porte également le maillot tricolore sous lequel il est apparu 11 fois, dont la dernière en date cette semaine face à l’Italie en amical.

Réactions :

Vincent Decaluwe (son entraineur en U15 Elite au RF42) :

« C’est vraiment une grande joie pour l’ensemble du club et pour toutes les personnes qui ont pu le côtoyer de le voir aujourd’hui signer un contrat professionnel. Si on devait résumer en deux mots ce serait talent et humble.
Pour l’avoir côtoyé la dernière année avant la signature à Rennes, il est clair qu’il était l’élément capable de briller individuellement, mais surtout de se mettre au service du collectif tant sur le plan défensif qu’en mettant ses partenaires dans les meilleures dispositions au niveau offensif. N’étant pas très expansif dans le groupe, mais apprécié de tous, il a été notre leader technique, donnait confiance aux autres, et surtout savait faire briller les autres.

Si je ne devais garder qu’une image, ce serait notre exploit à Gerland en allant battre l’Olympique Lyonnais 3-2 en Avril 2016.
Ce jour là, je ne lui ai jamais dit,  mais il m’a rappelé Zidane à la Coupe du Monde 2006 quart de finale face au Brésil : il était au-dessus des autres, mais surtout avec les autres et en pensant aux autres !
Il avait même provoqué la furie des dirigeants lyonnais et de la cellule de recrutement qui regrettaient de l’avoir « laissé filer » lors des détections effectuées chez eux.

C’est un rapport particulier que j’ai entretenu avec Lucas et sa famille, car je l’ai souvent accompagné sur les détections à l’AS Saint-Étienne ou à l’Olympique Lyonnais, et j’ai souvent assisté à des moments difficiles pour lui lors des refus.
Je pense que ces différents échecs lui ont permis d’être encore plus fort mentalement, et comme c’est un grand travailleur, il a su franchir un cap dans toutes les dimensions du joueur : athlétique tactique et technique.
J’avoue que lorsque je regarde ses performances en Equipe de France, je suis impressionné par son niveau seulement 15 mois après nous avoir quittés.

Bravo à toi Lucas, des quatre objectifs que tu t’étais fixé (intégrer un centre de formation, intégrer l’Equipe de France, signer un contrat professionnel) il ne manque plus que le dernier qui est de réaliser des matchs en Ligue 1. Je te le souhaite sincèrement, et j’ai confiance sur le fait que ça arrivera rapidement ! »

Patrick Ramelet (président du RF42) :

« Quelle ascension! Ce qu’il a réalisé en 15 mois est énorme. Mais pas forcément étonnant car Lucas, c’est une force tranquille, humble, et en plus la tête suit. C’est indispensable pour son avenir, car non seulement il gère sportivement mais aussi mentalement, à seulement 16 ans ! Centre de Formation, Equipe de France, et maintenant contrat pro ! On ne peut que le féliciter et l’encourager à poursuivre car la route est encore longue mais Lucas le sait et il va continuer à bosser et progresser…
Notre sentiment ? C’est une fierté pour le club, nos dirigeants, nos éducateurs et pour le foot Roannais, lui qui a débuté à Roanne Matel et qui nous a rejoint en U11. Lui aussi doit être très fier car il me semble qu’il devient l’un des plus jeunes footballeurs français à signer un contrat pro . On a hâte de le croiser en direct pour lui adresser toutes nos félicitations et fêter ça avec ses parents ! »