Ilyes Baghough : « C’est une occasion que je ne pouvais pas laisser passer »


C’est à présent officiel, l’attaquant du groupe DHR Ilyes Baghough s’est engagé jusqu’à la fin de la saison avec un club espagnol. Il nous en dit plus sur ce départ.

Ilyes lors de son dernier match en championnat sous le maillot du RF42.

C’est à présent officiel, tu signes en Espagne ? Tu peux nous en dire un peu plus ?

Oui, je m’engage avec le CD Torrevieja, qui évolue en Liga Tercera (l’équivalent de la CFA en France) pour la deuxième partie de saison.

J’ai effectué une période d’essai, qui a commencé le 27 Décembre, au cours de laquelle le club m’a dit être intéressé par mon profil. Nous avons donc discuté et cela s’est conclu par un accord : je m’engage dans ce club pour les prochains mois.

Je n’étais pas forcément demandeur d’un départ sur cette période mais l’occasion s’est présentée à moi par l’intermédiaire d’un ami. J’ai eu cette chance d’effectuer un essai dans une équipe qui joue à un niveau supérieur, je l’ai logiquement saisie. Je pense que ce n’est pas tous les jours que l’on a des opportunités comme celle-ci.

Ensuite, tout est allé très vite. J’ai pris un billet d’avion en moins de 24h et je suis parti, un peu “à l’aventure”. J’ai atterri là-bas, on m’a placé dans un appartement avec deux joueurs de l’équipe. Tout s’est très bien passé, j’ai été très bien accueilli. J’ai pu dès le premier jour me concentrer sur la raison de ma venue : jouer au football.

Tu as eu des pistes à l’étranger durant cette intersaison, l’une d’elle se concrétise, qu’est ce qui t’as motivé à rejoindre le CD Torrevieja ?

J’ai eu une piste avant celle-ci qui ne s’est pas concrétisée. Ensuite, j’ai donc eu l’occasion de partir pour l’Espagne. Il y a pas mal de choses qui m’ont motivé à franchir le pas : depuis quelques temps, je veux me tester, voir réellement ce que je vaux, et c’est l’occasion idéale. En plus, je vais vivre du football pendant quelques mois, avec un entraînement chaque jour, cela va me permettre de progresser, du moins je l’espère Mais il y a aussi le fait de voir autre chose, une autre culture, un autre football, un autre niveau. C’est une occasion que je ne pouvais pas laisser passer.

Avant de partir, que souhaiterais-tu dire au RF42 ?

Que j’ai passé de très bonnes années ici, environ une dizaine. Maintenant, il est temps pour moi de tourner la page et d’évoluer.

Le club a fait ce qu’il pouvait pour moi quand j’en avais besoin et je le remercie pour ça. Je leur souhaite le meilleur, la montée en Honneur pour l’équipe première ainsi que la montée synonyme de retour en Excellence pour la réserve.

Que peut-on te souhaiter à présent ?

De réussir et de progresser, tout simplement. Le rêve et l’ambition serai d’un jour pouvoir peut être prétendre à évoluer dans un niveau supérieur.

Nous tenions à souhaiter bonne chance à Ilyes dans cette nouvelle aventure espagnole. Contrairement à ce qui a pu être dit et/ou mal interprété, le club n’a jamais retenu ni descendu Ilyes, et a simplement déploré publiquement le déroulement de ce transfert. Nous souhaitons à présent le meilleur à notre ex-joueur, et nous prendrons régulièrement de ces nouvelles.