Christophe Laplace : « Travailler pour ce club m’a apporté beaucoup de plaisir »


Le portrait de la semaine met à l’honneur Christophe Laplace. Salarié depuis les débuts du Loire Nord FC, Christophe arrive au terme de son contrat, et vivra ces derniers jours de travail ce week-end au tournoi de Noël U11. Il s’est confié pour nous sur son rôle au sein du club et son ressenti sur ces 9 années et demi au RF42.

Qui es-tu ? Que faisait tu dans la vie avant le RF42 ?

Je suis Christophe Laplace, j’aurai 47 ans demain, et j’ai deux enfants. Florent joue en seniors au club, dans le groupe DHR. Dès l’âge de 18 ans, j’ai intégré les Sapeurs-Pompiers de Paris où je suis resté 15 ans. J’ai été mis à la retraite au terme de ces années et j’ai intégré l’Olympique Le Coteau en tant que salarié. A ce moment-là, Patrick Ramelet m’a proposé de faire une formation pour préparer le Brevet d’Etat d’Educateur Sportifs dans le football. J’ai accepté car je trouvais cette reconversion intéressante et je me suis lancé à fond dans le foot.

Au-delà du football et du coté professionnel, qu’aimes-tu faire dans ton quotidien ?

Le football m’a toujours passionné, mais j’ai pratiqué d’autres activités sportives, comme la gymnastique, la course à pied, la musculation, lors de mes années à Paris notamment. J’aime bouger et me dépenser, même bricoler. Je ne me vois pas rester dans mon canapé sans rien faire de mes journées, ce n’est pas moi.

Tu as joué au football étant plus jeune ?

Mon parcours de joueur est assez restreint. Je joue depuis tout petit, on pouvait commencer le football à 8 ans à l’époque. J’ai joué de 8 ans à 18 ans à l’Olympique Le Coteau. Ensuite, je suis parti à Paris, donc j’ai dû arrêter. J’ai repris à l’âge de 30 ans, doucement avec les anciens, toujours au Coteau, pendant une douzaine d’année en complément de mes activités d’entraineur.

Tu es salarié depuis 9 ans et demi au RF42, quelles ont été tes missions ?

À la base, c’était essentiellement l’animation des activités périscolaires et de la section sportive sur le Collège des Étines au Coteau et le Collège Arago (devenu François d’Assise aujourd’hui). Cela me prenait une grande partie de mon temps, et j’avais également des entrainements d’équipes jeunes que j’avais à ma charge. Ensuite, il y a eu du mouvement chez les salariés et j’ai dû m’impliquer au sein du bureau et de l’administratif. C’est devenu ma principale activité sur ces dernières années. Création des licences, organisation des tournois, ainsi que des stages vacances qui me prenaient beaucoup de temps.

Qu’est ce qui t’as plu durant ces quasiment 10 années de travail au club ?

Il y avait certaines choses dont j’avais entièrement la charge, comme les stages vacances et les tournois. J’avais une liberté dans mes actes, c’était plaisant. La section sportive a été aussi très riche. Nous avons dû la stopper pour diverses raisons, mais c’était intéressant également.

Tu es aussi éducateur au club, tu as eu à ta charge des équipes dans plusieurs catégories, de seniors à U7, quelles catégories as-tu préféré ?

Les tout petits, U7 et U9, on est dans la découverte du foot donc c’est plutôt marrant. On prend beaucoup de plaisir à les entrainer, il faut le faire avec le sourire, et c’est très plaisant. J’ai eu pendant de nombreuses années les 14 ans, et c’était intéressant car c’était la découverte du football à 11. J’ai pris beaucoup de plaisir avec eux. J’ai également connu la compétition avec les 17 ans, et j’ai apprécié le rapport avec celle-ci. J’ai aussi découvert avec eux les problèmes de gestion qui peuvent apparaitre avec des jeunes de cet âge. Puis il y a eu ce cours passage avec les seniors 2, un remplacement d’un mois et demi. Ce n’était pas une catégorie qui me tentait à la base, mais c’était plutôt sympa.

Après, pour l’Ecole de Foot, j’ai toujours plus ou moins été présent, et je suis responsable de catégorie depuis quelques années maintenant.

Ton contrat se termine à la fin de l’année et c’est ta dernière semaine au club, quelles sont tes impressions sur toutes ces années ?

Effectivement, je suis en vacance après ce week-end et Tournoi de Noël U11, et mon contrat se terminera deux semaines plus tard, d’un comme un accord avec le club.

On a toujours été une association structurée, depuis le début, et c’est toujours le cas aujourd’hui. Ce qui m’a le plus marqué, c’est la cohésion entre les éducateurs au sein du club. C’est un groupe qui vit bien et ce depuis les débuts. De l’extérieur, je pense que tout le monde n’a pas cette vision du club, cette entente qu’il peut y avoir entre les éducateurs et les licenciés. Ce qui me désole le plus, c’est encore l’accueil dans beaucoup de club, qui ont une image complétement faussée de ce que l’on fait et ce que l’on est. Preuve en est, des joueurs qui effectuent un passage chez nous en garde majoritairement un bon souvenir, que ce soit de l’ambiance générale du club ou sur ce qui est fait lors des séances. Je pense qu’il y a vraiment un travail de qualité qui est proposé depuis le début, et ce n’est malheureusement pas toujours reconnu à sa juste valeur.

Personnellement, comment vois-tu l’avenir au sein du RF42 ?

Comme je l’ai dit, travailler pour ce club m’a apporté beaucoup de plaisir. Par contre, c’est très prenant. Je suis quelqu’un qui aime faire les choses à fond donc je m’implique beaucoup. Je pense prendre un peu de repos, oublier un peu se stress au jour le jour car je suis un peu sur tous les fronts. Le téléphone sonne souvent à la maison pour des choses concernant le club, ça ne va pas me manquer (rire) ! Sur un plan personnel, je garderai toujours un pied dans le club. Je vais finir la saison avec les U7 et les U11, au moins les samedis et, dans la mesure du possible, les mercredis aux entrainements. Par la suite, je pense continuer à m’investir dans la vie du club, je veux apporter ma pierre à l’édifice pour que le projet continu d’évoluer.

L’ensemble du club, ses licenciés, ses salariés et ses bénévoles, tiennent à remercier Christophe pour tout ce qu’il a apporté au LNFC puis au RF42. Même s’il ne nous quitte pas définitivement et que nous nous réjouissons de le garder à nos cotés pour animer avec le sourire l’école de foot, nous tenons à saluer l’homme aux qualités exemplaires et à la personnalité appréciée de tous. Merci pour toutes ces années Christophe.