Des nouvelles de Victor Mayela


En cette fin de semaine, nous avons échangé avec le jeune Victor Mayela, jeune joueur du centre de formation de l’AJ Auxerre passé sous nos couleurs lors des deux dernières saison, en U14 et U15. Un garçon ambitieux qui a trouvé ses marques loin de son roannais natal.

Victor sous les couleurs de l’AJ Auxerre

Bonjour Victor, comment vas tu ? 

Bonjour, je vais bien merci, j’essaye de prendre soin de mon corps malgré le confinement. Il est important de continuer de se préparer car le moment où la saison reprendra sera intense. Pour le confinement, je suis retourné dans ma ville natale à Roanne où je profite des moments que j’ai pour passer du temps avec ma famille, ce qui est rarement le cas pendant la saison.

un souvenir gravé à jamais

Tu as quitté le RF42 après avoir aidé le club à retrouver le niveau R1 en U15, un beau souvenir ? 

Cela a été une super saison avec un groupe exceptionnel ! Nous avons pu compter sur l’investissement de tous les joueurs et du staff, et cela restera un souvenir gravé à jamais, notamment avec la montée ! Lors de cette saison, j’ai pu progresser mentalement, techniquement et tactiquement en mettant à profit mon travail au pôle espoir de Dijon et les consignes du coach. Ainsi, tout cela m’a permis de me préparer au mieux avant d’intégrer le centre de formation de l’AJ Auxerre.

Rang du haut, 4ème en partant de la gauche, Victor au milieu de l’équipe U15 R2 de la saison 2018-2019. Un groupe de champions !

Avant cela, tu as été formé à l’Olympique Le Coteau, tu peux revenir pour nous sur ces années là ?

Oui, je suis resté six saisons dans ce club ! J’ai appris les bases du football là bas, nous avons eu la chance d’avoir un groupe similaire pendant plusieurs saisons, nous nous connaissions tous. Le meilleur moment a été la victoire lors du tournoi du Coteau le 1er Mai 2017 en U13, un souvenir encore une fois mémorable ! En ce qui concerne mes éducateurs, j’ai eu notamment Eric Bouchet, Olivier Charrondière et Damien Debatisse. Le passage avec Eric Bouchet de U11 à U13 m’a particulièrement marqué, nous avions créé une relation qui m’a donné confiance et j’ai pu compter sur lui dans toute ma progression, il ne m’a jamais lâché pour que je puisse donner le meilleur de moi-même. Après mon admission au pôle espoir, il fallait que je passe un cap. Le RF42 représente ce qu’il se fait de mieux à Roanne et les dirigeants avaient pris contact avec mes parents donc cela s’est fait naturellement après ma dernière saison U13 à Olympique Le Coteau.

Après cette formation dans le Roannais, tu as donc poursuivi au sein du centre de formation de l’AJ Auxerre, comment t’es tu retrouvé la bas ?

Vincent Gabin, recruteur de l’AJ Auxerre, m’a repéré pendant la dernière session de test d’entrée au pôle espoir de Dijon. Il a alors pris contact avec mes parents dans la foulée, ces derniers ont été emballé par le projet proposé avec un bon suivi scolaire et sportif. Lors de mes années U15, pendant que je jouais pour le RF42, nous avions gardé contact avec le club via des stages, des tournois, des matchs amicaux pour faciliter la transition.

mes bonnes prestations m’ont permis d’avoir ma chance avec le groupe U17 National

Après ces quelques mois dans l’Yonne, quel est ton ressenti sur ta situation et sur la formation que tu as déjà reçu ?

Ma formation a bien commencé et est toujours bien lancée ! Tout d’abord, j’ai commencé à intégrer le groupe U16 avec lequel nous avons eu de bons résultats, ensuite mes bonnes prestations m’ont permis d’avoir ma chance avec le groupe U17 National en cours de saison. Tous les entraînements sont intenses, il faut bien s’organiser entre le projet scolaire et le projet sportif. Quant au cadre, nous avons tout à proximité ce qui facilite grandement notre quotidien. Avec mes coéquipiers, il y a une bonne entente et nous passons des moments agréables, surtout pendant notre temps libre.

Ce n’est pas forcément évident à ton âge de partir loin de chez ses parents, comment l’as tu vécu au début et où en es-tu à présent ?

Cela a été surtout difficile au début de mes années au pôle espoir puisque je n’avais encore que 13 ans. Avec le temps je me suis habitué et mes proches me suivent beaucoup à distance, je peux compter sur leur soutien, ce qui facilite grandement les choses. 

Quelle est une journée type d’un jeune U16 au centre de formation de l’AJ Auxerre ?

Nous n’avons pas vraiment de journée type mais cela ressemble beaucoup à cette description : réveil à 7h, petit déjeuner à 7h15, cours de 8h à 10h, entrainement de 10h30 à 12h, repas à 12h, cours de 13h à 16h, entrainement de 16h30 à 18h, repas à 19h, devoir à 19h30 – 21h et extinction des feux à 22h.

pouvoir intégrer le monde professionnel à long terme

Quels sont tes ambitions pour l’avenir ?

Mes ambitions sont de jouer au meilleur niveau avec le club en passant toutes les étapes une à une et pouvoir intégrer le monde professionnel à long terme.

Un dernier mot sur ton passage au RF42 ? 

Je remercie le club du RF42 pour tout ce qu’il m’a apporté, j’ai d’ailleurs gardé pas mal de contacts avec les membres du club.Je remercie particulièrement Vincent Decaluwe pour m’avoir inculqué l’exigence et en me permettant d’accéder au haut niveau au travers de mes années U15. Bonne continuation à tous !