Seniors R2 : quelques regrets


Dimanche, les hommes de Ridha Chelbi menaient 2-0 et avaient retrouvé leur jeu, mais les joueurs Gieres se sont montrés réalistes pour arracher le nul 2-2, et laisser des regrets aux Roannais.

La première période n’est pas des plus palpitante, avec deux formations se livrant une bataille au milieu de terrain, sans réelle maitrise technique. Peu d’occasions à se mettre sous la dent, et un score logiquement nul après 45 minutes.

Au retour des vestiaires, la rencontre va s’emballer dès les premières minutes, et c’est les Roannais qui se montrent les premiers, avec l’ouverture du score de Nicolas Velut qui voit avec un peu de réussite son centre lober le portier adverse (51′, 1-0). Moins de 10 minutes plus tard, Kévin Royer va faire le break et permettre à son équipe de mettre la main sur la rencontre (59′, 2-0). Nos bleus pensaient avoir fait le plus dur, et vont manquer plusieurs occasions de tuer la rencontre en inscrivant un troisième but. Une inefficacité qui va couter chère, puisque les joueurs de Gieres vont revenir au score (71′, 2-1) avant d’égaliser en tout fin de rencontre (86′, 2-2).

Ridha Chelbi :  » Nous savions qu’il fallait réaliser un bon match pour espérer prendre des points contre une équipe comme Gières. On fait une  première mi-temps moyenne où les lacunes techniques et le manque d’agressivité nous ont fait défaut. En seconde période, offensivement, nous avons retrouvé une maitrise collective. Nous menions au score 2-0 et avions la possibilité d’aggraver le score à plusieurs reprises. Et ce qui devait arriver arriva, Gières a su nous punir dans les vingt-cinq dernières minutes. C’est dommage de ne pas être récompensé comptablement pour la débauche d’énergie des joueurs, mais malgré tout, nous nous remettons la tête à l’endroit après notre non-match à Bron. »

Seniors Régional 2 – Journée 18

Roannais Foot 42 2-2 US Gieres

Mi-temps : 0-0

Buts : Velut 51′ et Royer 59′ pour le RF42

RF42 : Besset, Charollois (puis Royer 75′), Farabet, Martin, Velut, Diabaté, Brunelin (puis Jacquet 58′), Boire, Travard, Royer(puis Boulard 68′) et Abid