Section féminine : des nouvelles de Jeanne Eyeng Ekomo au Gabon


De retour dans son Gabon natal pour des raisons familiales, la joueuse du groupe D1 Féminine a participé à un tournoi avec son équipe, l’AS Sogara.

Partie rejoindre sa cousine du coté du Gabon, Jeanne a rejoins la formation de l’AS Sogara, basée à Port Gentil sur la côte Atlantique du pays, afin de participer à un tournoi organisé par le Ministre de l’Hydrocarbure gabonnais.

Avec l’équipe six fois titrée championne du Gabon entre 1984 et 1994, Jeanne souhaitait continuer de pratiquer sa passion, et avec réussite puisque elle et ses coéquipières ont remporté le tournoi !

Nous en avons donc profité pour l’interroger sur le football amateur au Gabon et les différences avec la France, et également sur son expérience avec le RF42.

Jeanne Eyend Ekomo : « Au niveau du football féminin amateur au Gabon, tout va bien. Mais le principal souci est le manque de sérieux. À la base, je suis venu ici pour voir ma cousine, et j’ai profité de l’occasion pour m’inscrire dans un club et pouvoir comparer avec le niveau du football féminin français. Il y a quand même des lacunes, mais dans l’ensemble, ça va.

Avec tous les clubs que nous avons pu rencontrer avec le Roannais Foot 42, j’ai été surprise de voir que nous étions en bas du classement alors que je n’ai pas eu l’impression d’affronter de redoutables adversaires. Il faut aussi comprendre qu’au niveau amateur, ce sont souvent des joueuses qui apprennent le football, moi je joue depuis longtemps, le football est en moi. J’ai mis quelques matchs à m’adapter au climat, mais ensuite, avec mes coéquipières, on ne pouvait pas nous arrêter, et on a enchainé les victoires et les bons résultats. Je souhaite qu’on puisse évoluer, progresser, et franchir les échelons ensemble dès mon retour. »

Voici les quelques mots d’une joueuse passionné, à qui nous souhaitons le meilleur au Gabon, et que nous souhaitons revoir très vite sous les couleurs du Roannais Foot 42 !