Un Tournoi de l’Ascension historique pour le RF42


23 ans. Il aura fallu attendre 23 ans pour voir de nouveau triompher le Roannais Foot 42 au sommet du Tournoi National de l’Ascension.

Nous revenons avec l’entraineur de l’époque, et homme à tout faire dans l’organisation du tournoi, Hubert Grouiller sur cette édition 2019, sa préparation et son déroulement.


« Tout d’abord, la préparation s’est déroulée de manière un peu différente des éditions précédentes, avec moins de réunions communes et plus d’implication de chacun dans son domaine d’activité, où chacun à un rôle majeur le jour du tournoi. La formule est nouvelle également, avec 48 équipes de chaque catégorie, car il devenait de plus en plus difficile de réunir autant d’équipes sur la seule catégorie U11.

Ensuite, la préparation logistique s’est bien passée, avec une poignée de 7 ou 8 bénévoles qui, au quotidien, ont accompagné l’investissement des services techniques des Mairie de Roanne et de Mably. J’en profite aussi pour remercier nos fidèles partenaires qui, par leur aide matérielle principalement (camions, camionnettes, équipements de restauration, barnums,…), etfinancière pour d’autres, contribuent largement à la réussite de ce tournoi, qui est salué par bon nombre de connaisseurs.

Ensuite sur la journée, la météo était idéale, et hormis quelques accrochages habituels liés à la compétition, l’ensemble s’est plutôt bien passé. Quelques petits correctifs seront testés l’année prochaine, notamment dans les domaines des inscriptions et des jeux.

Le rangement a par contre cette année été beaucoup plus abouti que d’habitude, les bénévoles ne laissant que des bricoles a ranger pour le lendemain. Un grand merci à tous ceux qui ont participé. »

C’est sans amertume et avec plaisir qu’il revient sur la victoire des petits Bleus, 23 ans après celle de ses jeunes en finale de l’édition 1996.

« Pour les résultats sportifs, je suis bien sûr ravi que notre club puisse inscrire de nouveau son nom au palmarès. La dernière fois, c’était en 1996, et cette année-là, j’étais l’éducateur qui encadrait cette belle équipe composée notamment de Ghislain Gimbert, qui compte aujourd’hui plus de 420 match en Ligue 2 et bientôt 100 buts. Donc je me dis qu’il y a peut-être parmi nos très jeunes joueurs un ou plusieurs éléments qui feront une très belle carrière dans le football, c’est tout ce que je leur souhaite.

C’est aussi le signe que ce tournoi à un niveau de très bonne qualité, puisque certains joueurs ayant remporté le tournoi ou s’étant hissé jusqu’en finale brillent par la suite, je pense notamment à Lucas Da Cunha qui réalise un début de carrière fantastique du coté du Stade Rennais. »